Et si nous faisions le tour des idées que nous avons sur l’hypnothérapie ? 🙂

Régulièrement dans mes échanges, au gré de mes rencontres, je pose la question :

« Qu’est-ce que l’hypnothérapie pour vous ? »

Évidemment, nous avons tous des images pré construites sur tous les sujets, et l’hypnose de déroge pas à la règle.

Comme dans toutes idées reçues, il y a du vrai et il y a du faux.

Nous sommes inévitablement influencés par ce qui est vu à la télé, ce qui est lu dans les articles de presse ou ce qui est entendu dans les conversations.

Je n’ai pas l’intention de convaincre qui que ce soit par cet article, le but est de faire la lumière sur certaines croyances populaires, chacun sa propre « carte du monde » et je le respecte.

Alors voici ce qu’il est possible de dire sur l’hypnose, utilisée dans un cadre thérapeutique :

Idée reçue #1 : « C’est un peu de la magie, non ? »

L’hypnose clinique a été revisitée, il y a un siècle, par Milton Erickson, psychologue et psychiatre américain.

C’est une technique ayant fait ses preuves et permettant de faire remonter en conscience nos capacités inconscientes.

La magie n’est donc pas synonyme d’hypnothérapie 😉

Qui est Milton Erickson : Lien wikipédia

Idée reçue #2 : « Je ne savais pas que tu avais un don pour ça ? »

Mon seul « don » est celui d’écouter, pour apporter le meilleur accompagnement.

Pour le reste c’est un apprentissage de techniques spécifiques, avec une certification à l’appui.

Idée reçue #3 : « ouais, en gros je dors pendant que tu me parles »

La sieste n’est pas prévue au programme, mieux, vous entendez tout ce qui se dit !

Votre conscient se promène là où vous avez envie, votre inconscient, lui, travaille selon votre demande.

Et parfois la détente est si profonde qu’il peut y avoir un léger sommeil, ce qui est chouette c’est que l’ouïe est le seul sens à toujours rester en alerte, donc vous entendez quand même ce qui est utile pour vous 😁

Idée reçue #4 : « J’ai peur d’être manipulé, de perdre le contrôle »

La seule « manipulation » sera celle que vous demandez, si tant est que l’on puisse parler de manipulation dans ce cas.

L’hypnothérapeute adhère à une éthique de la pratique, ce qui l’engage à respecter l’identité et l’intégrité de son client.

Pour ce qui est de la « perte de contrôle », vous êtes conscient de tout ce qui se passe durant la séance, de cette façon, vous pouvez vous autoriser consciemment ou inconsciemment à suivre ce que le praticien dit, ou pas…

Idée reçue #5 : « Ah oui l’hypnose c’est quand on fait la poule sur scène ! Mais moi je ne veux pas faire ça ! »

Cela peu vous arriver : si vous acheter des places pour un spectacle d’hypnose seulement 🙂

Pour en revenir à quelque chose de plus sérieux, vous restez maître de vos agissements.

Idée reçue #6 : « Il y a un côté magique quand même, je viens, je me détend, et je repars avec mon problème résolu »

Le problème sera résolu uniquement si vous êtes investi et motivé dans le changement demandé (logique du coup, puisqu’il n’y a pas de manipulation qui irait à l’encontre de vos envies)

Idée reçue #7 : « Je peux faire une première séance pour « voir si ça marche » ?

Une séance « par curiosité » ou pour « défier la pratique » n’a pas grand intérêt pour vous.

L’intention personnelle de changer un comportement, est la base de tout processus réussi.

Idée reçue #8 : « Après l’hypnothérapie je pourrais me passer de médicaments ? »

Un accompagnement en hypnothérapie ne se substitue en aucun cas à un avis médical.

Seul votre médecin a la compétence pour définir si un traitement doit être commencé, poursuivi ou arrêté.

Idée reçue #9 : « Et si je ne suis pas réceptif ? »

L’état hypnotique (appelé aussi détente profonde, état modifié de conscience ou encore transe) est naturel et nous le pratiquons tous, tous les jours.

Il n’y a pas de notion de réceptivité contrairement à l’hypnose de spectacle.

Idée reçue #10 : « Je ne vois pas trop ce que ça peut m’apporter de faire de l’hypnose »

Le plus important, avant toute chose, c’est d’identifier une demande, si vous n’avez pas de demande, en effet il n’y aura pas d’apport.

Les domaines d’application sont très vastes, en voici quelques uns, dans lesquels l’hypnothérapie est efficace :

tabac, alcool, troubles alimentaires, performances, stress, bégaiement, phobies, dépression, perte de poids, libido, addictions, motivation, anxiété, migraine, avion, douleurs chroniques, confiance, troubles sexuels, jalousie, tabac, estime de soi

Si vous avez d’autres suggestions d’idées reçues, je reste à votre écoute 🙂